Logement et mobilités résidentielles

Logement et stratégies résidentielles

La mobilité résidentielle est traditionnellement étudiée dans une perspective de cycle de vie, les raisons de déménager changeant au fil des âges. Au moment de la retraite les questions résidentielles sont généralement analysées en lien avec les questions familiales, la décision de changer de lieu de vie étant souvent motivée par le souhait de se rapprocher de la famille. L’articulation entre situations résidentielles, situations familiales ou économiques, est au cœur des projets en cours.

Trajectoires familiales et résidentielles des baby-boomers.


C Bonvalet et É Lelièvre

La recherche proposée vise à analyser les comportements résidentiels européens en interaction avec les solidarités familiales et amicales dans le nouveau contexte lié au vieillissement des baby-boomers. Il s’agit d’examiner, l’impact de l’arrivée de la génération du baby-boom à la retraite sur l’espace urbain : vieillissement sur place, retour au centre, double résidence, tourisme ainsi que la place des solidarités familiales dans leurs stratégies résidentielles et patrimoniales. La génération du baby-boom est en effet, la première génération à avoir connu à la fois des situations d’instabilité familiale, résidentielle et de précarité professionnelle. Mais, c’est en même temps, la première à être massivement propriétaire. Les travaux sont menées sur la base de collectes variées du point de vue de leur méthode et de leur champ : données quantitatives de cadrage, enquêtes quantitatives spécifiques, entretiens qualitatifs.

La mobilité et les choix de logement des seniors

L Gobillon et P Diétrich-Ragon

Au moment de la retraite, les préférences par rapport aux lieux et aux réseaux familiaux et amicaux deviennent un facteur prédominant dans la décision de mobilité. Un des objectifs de ce projet est d’étudier les arbitrages effectués au moment de la retraite au sein du couple quant au choix de migration, de localisation, de type de logement. Les conjoints peuvent en effet avoir des préférences différentes en termes de localisation du fait du lieu de résidence de leurs proches et de leur attachement à un endroit précis (maison de famille, résidence secondaire, quartier...). Une post-enquête qualitative suite à l’enquête logement 2006 permettra, notamment, d’identifier les facteurs susceptibles de faire pencher la décision de localisation à « l’avantage » de l’homme ou de la femme, et de déterminer les mécanismes de compensation qui peuvent s’opérer. La question du choix d’une nouvelle localisation pour passer la retraite peut aussi se poser par anticipation. En interrogeant des couples n’ayant pas encore atteint l’âge de la retraite, nous nous intéresserons à la façon dont chaque membre du couple prépare sa retraite et se préoccupe de son conjoint et/ou de ses enfants dans ses projets. Le fait de questionner les conjoints séparément, puis ensemble, permettra de mieux appréhender les préférences de chacun ainsi que le processus de décision dans le couple. Des travaux ont aussi été menés sur la mobilité résidentielle suite au décès du conjoint.

Quelques références :

Bonnet C., Gobillon L., Laferrère A., 2010, "The effect of widowhood on housing and location choices", Journal of Housing Economics, Vol. 19, Issue 2

Bonvalet C., Ogg J., 2009, Les baby boomers : une génération mobile, Paris, Editions de l’Aube

Bonvalet C., Lelièvre E., 2005, "Les lieux de la famille", Espaces et Sociétés, La famille dans tous ses espaces, n°1-2, pp.99-122

Bonvalet C., 2003, « La famille-entourage locale », Population, n° 1

Gobillon L., Laferrère A., 2007, « Une synthèse économique sur les choix de logement des personnes âgées », in C. Bonvalet, F. Drosso, F. Benguigui et P.M. Huynh (éd.), Vieillissement de la Population et Logement, La Documentation Française, p. 163-180

Hillcoat-Nallétamby, S. and Ogg, J. (2013) Moving beyond ‘ageing in place’: older people’s dislikes about their home and neighbourhood environments as a motive for wishing to move. Ageing and Society / FirstView Article pp 1-26. DOI: http://dx.doi.org/10.1017/S0144686X13000482 (About DOI), Published online: 09 August 2013

Ogg, J., Renaut, S., Hillcoat-Nallétamby, S. et Bonvalet, C. (2013) Vieillir chez soi : une comparaison franco-britannique des adaptations de l’habitat et du logement. In : Membrado, M., Rouyer, A. Habiter et Vieillir : vers des nouvelles demeures. Toulouse : ERES, pp. 225-243

Ogg, J., Bonvalet, C. et Gallou, R. (2012) Patrimoine, immobilier et retraite : regard sur les couples, Retraite et Société, 62, 1, pp. 59-78